Bienvenue Espace Professionnel2024-03-13T13:54:57+01:00

L’appli dont vous rêviez est enfin disponible.

Offrez un SAV irréprochable à vos clients.

avatar-1

Zéro stress avec l’appli SAV.

En savoir plus au 07 44 03 11 89

Offrez un SAV irréprochable à vos clients.

Zéro stress avec l’appli SAV.

2 vidéos pour bien comprendre

De votre côté (PRO)

Du côté de vos clients

Nous contactez.

Notre application vous intéresse et vous souhaitez en savoir davantage ?
Parlons-en !

SAV : l’application qui booste votre productivité.

SAV : l’application qui booste votre productivité.

Renforcez votre image de marque auprès de vos clients et démarquez-vous de vos concurrents en quelques clics.

Renforcez votre image de marque auprès de vos clients et démarquez-vous de vos concurrents en quelques clics.

Du côté de vos clients

De votre votre côté

Questions fréquentes.

Questions fréquentes.

Retrouver ci-dessous 4 questions récurrentes adressées par nos clients.

Retrouver ci-dessous 4 questions récurrentes adressées par nos clients.

20 points de contrôle2024-05-19T10:16:49+02:00

– La main d’œuvre nécessaire à l’exécution des tâches suivantes, à l’exception des tâches listées à l’article 3 des conditions générales du contrat d’entretien :
– Contrôle des protections électriques et resserrage des connexions
– Mesure et contrôle de la tension d’alimentation électrique
– Mesure et contrôle des intensités électriques
– Contrôle du paramétrage de la régulation et enclenchement appoint thermique
– Contrôle de l’étanchéité apparente du circuit frigorifique sur les parties accessibles
– Contrôle visuel état du calorifuge sur les parties accessibles
– Nettoyage de l’échangeur à air si accessible
– Contrôle du fonctionnement du ventilateur
– Contrôle de l’évacuation des condensats
– Mesure des températures de fonctionnement sur air et eau
– Contrôle du vase d’expansion
– Nettoyage des filtres
– Contrôle visuel de l’eau de chauffage
– Contrôle du fonctionnement du circulateur
– Contrôle étanchéité soupape de sécurité et organes hydrauliques
– Contrôle de l’anode de protection ballon de stockage
– Contrôle du fluide caloporteur, niveau de protection antigel
– Contrôle visuel et auditif de l’ensemble
– Essai de fonctionnement de l’ensemble

– La main d’œuvre nécessaire à l’exécution des tâches suivantes, à l’exception des tâches listées à l’article 3 des conditions générales du contrat d’entretien :
– Contrôle des protections électriques et resserrage des connexions
– Mesure et contrôle de la tension d’alimentation électrique
– Mesure et contrôle des intensités électriques
– Contrôle du paramétrage de la régulation et enclenchement appoint thermique
– Contrôle de l’étanchéité apparente du circuit frigorifique sur les parties accessibles
– Contrôle visuel état du calorifuge sur les parties accessibles
– Nettoyage de l’échangeur à air si accessible
– Contrôle du fonctionnement du ventilateur
– Contrôle de l’évacuation des condensats
– Mesure des températures de fonctionnement sur air et eau
– Contrôle du vase d’expansion
– Nettoyage des filtres
– Contrôle visuel de l’eau de chauffage
– Contrôle du fonctionnement du circulateur
– Contrôle étanchéité soupape de sécurité et organes hydrauliques
– Contrôle de l’anode de protection ballon de stockage
– Contrôle du fluide caloporteur, niveau de protection antigel
– Contrôle visuel et auditif de l’ensemble
– Essai de fonctionnement de l’ensemble

15 points de contrôle du désembouage2024-03-29T13:28:14+01:00

La visite d’inspection comprend pas moins de 15 points de contrôle :

  1. Manomètre
  2. Débitmètre
  3. Thermomètre
  4. Endoscope
  5. Analyseur d’eau
  6. Caméra thermique
  7. Vanne de vidange
  8. Inspection de la cuve de la chaudière
  9. Contrôle visuel des radiateurs
  10. Mesure de la résistance électrique (pour les composants électriques)
  11. Vérification des joints et des raccords
  12. Mesure de la conductivité de l’eau
  13. Contrôle de l’efficacité des pompes et des vannes
  14. Vérification de l’état des filtres et des tamis
  15. Analyse de la qualité de l’eau de remplissage

La visite d’inspection comprend pas moins de 15 points de contrôle :

  1. Manomètre
  2. Débitmètre
  3. Thermomètre
  4. Endoscope
  5. Analyseur d’eau
  6. Caméra thermique
  7. Vanne de vidange
  8. Inspection de la cuve de la chaudière
  9. Contrôle visuel des radiateurs
  10. Mesure de la résistance électrique (pour les composants électriques)
  11. Vérification des joints et des raccords
  12. Mesure de la conductivité de l’eau
  13. Contrôle de l’efficacité des pompes et des vannes
  14. Vérification de l’état des filtres et des tamis
  15. Analyse de la qualité de l’eau de remplissage
12 points de contrôle chauffe-eau2024-03-19T16:35:36+01:00

La visite annuelle comprend pas moins de 12 points de contrôle :

  • Contrôler le vase d’expansion (si installé)
  • Contrôler l’élément chauffant
  • Contrôler et/ou changer le joint de bride
  • Contrôler l’anode sacrificielle en magnésium
  • Contrôler l’alimentation de l’anode à courant imposé
  • Si nécessaire, vidanger le chauffe-eau pour enlever le tartre et contrôler l’anode sacrificielle
  • Vérifier la propreté de l’évaporateur
  • Vérifier la propreté du tube d’évacuation des condensats CETI ambiant ou vérifier la propreté du bac à condensat si c’est un CETI split
  • Nettoyer ou remplacer le filtre sur chauffe-eau thermodynamique VMC
  • Procéder à un contrôle visuel et auditif du système (bruits inhabituels, panneau détaché, isolation, traces d’eau, etc.)
  • Vérifier les connexions électriques
  • Selon la charge, en application de la réglementation F-Gas, effectuer une recherche de fuite

La visite annuelle comprend pas moins de 12 points de contrôle :

  • Contrôler le vase d’expansion (si installé)
  • Contrôler l’élément chauffant
  • Contrôler et/ou changer le joint de bride
  • Contrôler l’anode sacrificielle en magnésium
  • Contrôler l’alimentation de l’anode à courant imposé
  • Si nécessaire, vidanger le chauffe-eau pour enlever le tartre et contrôler l’anode sacrificielle
  • Vérifier la propreté de l’évaporateur
  • Vérifier la propreté du tube d’évacuation des condensats CETI ambiant ou vérifier la propreté du bac à condensat si c’est un CETI split
  • Nettoyer ou remplacer le filtre sur chauffe-eau thermodynamique VMC
  • Procéder à un contrôle visuel et auditif du système (bruits inhabituels, panneau détaché, isolation, traces d’eau, etc.)
  • Vérifier les connexions électriques
  • Selon la charge, en application de la réglementation F-Gas, effectuer une recherche de fuite
L’entretien du chauffe-eau thermodynamique est-il obligatoire2024-03-18T15:53:09+01:00

En vertu du décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020, il n’est pas obligatoire d’effectuer l’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique d’une puissance inférieure à 4 kW.

Cependant, ce même décret stipule qu’un entretien périodique est obligatoire pour les chauffe-eau thermodynamiques dont la puissance est comprise entre 4 kW et 70 kW, notamment pour ceux installés dans des immeubles tertiaires ou des copropriétés.

En pratique, cette dispense d’obligation d’entretien concerne la plupart des résidences individuelles, car en général, la puissance d’un chauffe-eau thermodynamique ne dépasse pas rarement 3 kW, même pour les plus grandes capacités de cuves (250 L ou 300 L).

Toutefois, les chauffe-eau thermodynamiques sont parmi les appareils de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire (ECS) les plus appréciés pour leurs économies d’énergie. Éligibles aux aides à la rénovation énergétique, ils sont considérés comme parmi les meilleurs chauffe-eau disponibles sur le marché. Il est donc vivement recommandé de réaliser une maintenance volontaire et périodique de ces appareils afin de maintenir leur performance et leur durabilité.

De plus, un entretien régulier du chauffe-eau permet de prévenir l’accumulation de tartre dans la cuve, problème courant pour les chauffe-eau électriques ou à gaz, ainsi que pour les systèmes de production d’ECS thermodynamiques. Le tartre peut entraîner une surconsommation d’énergie, voire des pannes du chauffe-eau.

En vertu du décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020, il n’est pas obligatoire d’effectuer l’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique d’une puissance inférieure à 4 kW.

Cependant, ce même décret stipule qu’un entretien périodique est obligatoire pour les chauffe-eau thermodynamiques dont la puissance est comprise entre 4 kW et 70 kW, notamment pour ceux installés dans des immeubles tertiaires ou des copropriétés.

En pratique, cette dispense d’obligation d’entretien concerne la plupart des résidences individuelles, car en général, la puissance d’un chauffe-eau thermodynamique ne dépasse pas rarement 3 kW, même pour les plus grandes capacités de cuves (250 L ou 300 L).

Toutefois, les chauffe-eau thermodynamiques sont parmi les appareils de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire (ECS) les plus appréciés pour leurs économies d’énergie. Éligibles aux aides à la rénovation énergétique, ils sont considérés comme parmi les meilleurs chauffe-eau disponibles sur le marché. Il est donc vivement recommandé de réaliser une maintenance volontaire et périodique de ces appareils afin de maintenir leur performance et leur durabilité.

De plus, un entretien régulier du chauffe-eau permet de prévenir l’accumulation de tartre dans la cuve, problème courant pour les chauffe-eau électriques ou à gaz, ainsi que pour les systèmes de production d’ECS thermodynamiques. Le tartre peut entraîner une surconsommation d’énergie, voire des pannes du chauffe-eau.

+1300

+1300

PRO utilisent SAV

3846

3846

Demandes traitées

3124

3124

SAV résolus par nos soins

722

722

Interventions sur le terrain

Gain en temps

Votre temps est précieux.

Gain en productivité

Vos coûts de SAV divisé par 3.

Gain en réputation

On vous recommande.

Notre mission :
assurer votre SAV

Le service après vente ne sera plus votre talon d’Achille.
Il sera votre force !

Notre mission : assurer votre SAV

Le service après vente ne sera plus votre talon d’Achille.
Il sera votre force !

Aller en haut